Loading...
Actualités, buzz et médias

L’histoire derrière le storytelling en marketing d’influence :

Si vous pensiez que le storytelling n’était réservé qu’au feu de camp, vous vous trompiez lourdement. Si le storytelling est loin d’être une nouveauté, il s’impose comme l’une des stratégies marketing les plus populaires et constitue un élément clé des campagnes de marketing numérique percutantes.

Qu’est-ce que le storytelling ?

Lorsque les spécialistes du marketing d’influence ont recours au storytelling, ils utilisent le format de l’histoire pour expliquer le message clé à leur public cible. L’histoire qu’ils racontent peut être totalement factuelle ou inclure des détails supplémentaires qui pourraient être faux pour aider à mieux l’expliquer ou la rendre plus intéressante. À l’aide d’un langage évocateur et en mettant en évidence les valeurs que la marque et le public cible ont en commun, le storytelling permet de susciter l’empathie, d’attirer l’attention et d’inciter les lecteurs à compléter l’appel à l’action. En définitive, il aide les marques à mieux se connecter à leur public cible.

Pourquoi est-il si puissant ?

Si l’internet simplifie grandement l’interaction avec votre public cible, la concurrence est intense. Par conséquent, il est plus difficile pour vos campagnes de marketing de réussir. Le storytelling est cette sauce secrète qui peut vous aider à vous frayer un chemin à travers le bruit des messages promotionnels. Avec l’aide du storytelling, les marques peuvent créer des liens plus profonds avec leur public cible. Il contribue à susciter un sentiment d’empathie et à rendre votre marque plus authentique, ce qui permet à vos lecteurs de mieux s’identifier à votre histoire. Cela aide votre public cible à se souvenir de votre histoire beaucoup plus clairement.

En fait, selon Jerome Bruner, un psychologue cognitif, les messages qui sont communiqués par le biais de la narration sont plus de 20 fois plus mémorisables. Le storytelling permet également d’expliquer de nouvelles idées difficiles à comprendre. Ainsi, en utilisant des exemples concrets, votre public cible comprendra beaucoup plus facilement et mieux ce que votre entreprise vend et les avantages qu’elle peut offrir. Si votre public cible est également très diversifié, le storytelling peut vous aider à franchir les frontières et à créer un sentiment d’esprit communautaire parmi vos lecteurs. En effet, une histoire est une sorte de langage universel.

Tout le monde, quel que soit son milieu ou son pays d’origine, peut comprendre les émotions, comme le bonheur et le désespoir, évoquées par les histoires et s’identifier, dans une certaine mesure, à l’opprimé. En résumé, la narration peut capter l’attention de votre public cible bien plus efficacement qu’une présentation remplie de jargon. Il va ensuite plus loin en humanisant votre marque, en rendant les idées complexes plus faciles à comprendre et en créant un sentiment de communauté. En bref, il rend votre marque plus attachante, ce qui permet à votre public cible d’établir un lien avec vous sur le plan émotionnel et de l’inciter à agir.

Les techniques du storytelling dans l’audiovisuel

Le storytelling est une technique de narration qui consiste à raconter une histoire de manière à capter l’attention et à susciter l’intérêt du public. Cette technique est souvent utilisée dans le monde de l’audiovisuel, que ce soit dans les films, les séries télévisées, les documentaires ou les publicités. Pour réussir un storytelling efficace, il est important de faire appel à une entreprise audiovisuelle qui s’engage à respecter certaines règles de base :

  • Définir un objectif : quelle est la finalité de l’histoire que vous souhaitez raconter ?
  • Choisir un personnage principal : c’est lui qui va incarner l’histoire et permettre au public de s’identifier à lui.
  • Créer une intrigue : elle doit être suffisamment intéressante et captivante pour retenir l’attention du public.
  • Mettre en place un conflit : il est essentiel de créer une tension, un obstacle à surmonter pour que l’histoire soit crédible ete.
  • Utiliser des éléments de mise en scène : les décors, la musique, les costumes, etc. peuvent contribuer à l’ambiance de l’histoire et à son immersion.

En utilisant ces éléments de manière cohérente et en veillant à respecter l’intrigue et le rythme de l’histoire, vous devriez être en mesure de créer un storytelling efficace dans l’audiovisuel.

Les types de stories et les façons de les raconter

Il existe différents types d’histoires que vous pouvez raconter. En fonction de ce que vous voulez que votre public ressente après l’avoir lue ou écoutée, votre objectif peut être d’inciter à l’action, de présenter votre marque ou de créer un sentiment de communauté.

Stories écrites

Ce type d’histoire est certainement le plus rentable et le plus facile à créer. Vous utiliserez principalement du texte et quelques images que vous pourrez partager sur votre blog, votre page À propos de nous ou au moyen d’articles partagés en ligne ou dans votre bulletin d’information électronique. Ceci étant dit, cela demande quand même beaucoup de compétences. Non seulement vous devez disposer de compétences rédactionnelles de premier ordre, mais vous devez également comprendre parfaitement la mission de l’entreprise et son public cible.

Stories audio

Une histoire audio nécessite plus de ressources qu’une histoire écrite. Après avoir écrit l’histoire, vous devrez demander à un employé ou à une personne extérieure de lire l’histoire à haute voix afin que vous puissiez l’enregistrer. Ensuite, vous partagerez généralement cette histoire par le biais d’un podcast. Si vous aimez faire appel au sens auditif de votre public, vous pouvez également envisager de raconter votre histoire en personne lors d’un événement en direct, bien que cela demande plus de compétences, car contrairement à une histoire préenregistrée ou écrite, elle ne peut pas être modifiée par la suite.

Stories visuelles Essentiellement, les histoires visuelles vont un peu plus loin que les histoires audio en incluant des éléments visuels avec l’audio. L’exemple le plus courant consiste à créer des vidéos, mais en fonction de la voix de votre marque, vous pouvez également utiliser des animations. Il va sans dire que ces dernières sont plus coûteuses, mais peuvent donner de meilleurs résultats. De plus, comme elles attirent mieux l’attention, elles sont plus appropriées pour être utilisées plus tôt dans l’entonnoir de marketing, contrairement aux histoires écrites.

Conclusion

Si vous n’y arrivez pas du premier coup, sachez que le storytelling efficace demande beaucoup de pratique. Mais cela en vaut vraiment la peine, car il s’agit d’un outil marketing très utile. Quelle que soit l’histoire que vous racontez, il est essentiel que vous restiez fidèle à l’identité de votre marque et que vous restiez totalement authentique.